Adultes

Couple

A quoi sert la thérapie de couple ?

La thérapie est un moyen d’apprendre à voir son partenaire sous un autre angle, peu importe la durée de la relation.

De manière générale, la thérapie de couple s’intéresse au lien qui unit les deux personnes. Si ce lien est malmené, on va essayer de comprendre comment il s’est mis en place et ce qui ne fonctionne plus aujourd’hui.
Elle permet de réengager le dialogue et de mieux s’écouter.
Au fur et à mesure, elle aide à mieux extérioriser ses besoins enfouis et à être plus attentive aux attentes intimes de son partenaire.

//www.cabinetlucilea.fr/wp-content/uploads/2017/12/psychologie-adultes-couple-1.png

Motifs principaux de consultation

Tensions conjugales

Conflits réguliers

Problème de communication

Manque de désir de l’un, de l’autre ou des deux

Problèmes sexuels ou disparités des envies sexuelles

Relations extraconjugales

Séparation

Divorce

Familles recomposées

Quelles questions se poser avant d’entamer une thérapie ?

Quelle est la raison pour laquelle vous consultez ? Cette question paraît simple, mais elle est essentielle car les attentes des deux côtés peuvent être très différentes et pour avancer positivement, il faut que tout le monde ait bien le même objectif et aille dans le même sens.
Il faut donc bien réfléchir et vous y préparer car c’est la première question que je vais vous poser, et il n’y a que vous qui pouvez y répondre.

D’autres questions à se poser avant d’entamer une thérapie :
Avez-vous besoin d’être rassurée ? De dire ou d’entendre certaines choses ? De renouer le dialogue ? De retrouver de la complicité ?
Et la question la plus importante, souhaitez-vous vraiment continuer votre vie à deux ou pas ?

A quel moment entreprendre une thérapie ?

Si certains couples attendent que la crise soit bien en place avant d’entreprendre une thérapie, celle-ci peut être aussi un moyen de gérer les petits désaccords du quotidien ou les envies divergentes. Comme pour une thérapie individuelle, il est conseillé de consulter dès que l’on se sent mal, qu’il commence à y avoir des incompréhensions, des tiraillements, une souffrance. Le plus tôt est le mieux pour parvenir à relancer la dynamique du couple. Il ne faut pas attendre que les choses aillent très mal et venir consulter trop tard après avoir vraiment endommagé son couple. Dans la plupart des cas, il ne faut pas attendre que son couple explose pour consulter ensemble. La thérapie est souvent perçue comme la dernière chance pour le couple qui a pu aggraver les problèmes en pensant les résoudre. Mais la thérapie de couple, n’est en aucun cas une solution miracle.

//www.cabinetlucilea.fr/wp-content/uploads/2017/12/psychologie-adultes-couple-2-1.png

Quel rôle joue le psychologue en thérapie ?

Le cabinet est un espace sécurisé et bienveillant. On y vient pour se dire les choses, pour pouvoir essayer à nouveau de se comprendre. Plus précisément, on dit les choses à un tiers alors que l’autre entend. Cela permet d’évoquer des sujets que l’on n’ose pas sinon aborder chez soi, au quotidien, en face à face, par exemple un manque de désir sexuel. Le thérapeute doit instaurer des règles qui seront les fondations d’une nouvelle stabilité dans le couple. Son objectif est de faire parler les conjoints, faire ressortir les non-dits et les rancœurs. Il est là en quelque sorte pour arbitrer l’échange.

Déroulement de la thérapie

La première séance est une séance de couple où l’on pose le motif de la consultation et l’histoire du couple et le cadre pour le thérapeute. Les deux séances suivantes me servent à rencontrer chacun des membres du couple individuellement. Ensuite les séances de couple reprennent.

Si vous voulez cheminer positivement ensemble, il vous faudra être honnête et parler avec sincérité de ce qui ne va pas, de ce qui a été fait, même si ce n’est pas politiquement correct ou socialement accepté. En thérapie avec moi, tout est abordé sans jugement, que ce soient les problèmes sexuels, les relations extraconjugales, le libertinage, l’échangisme, l’homosexualité ou la bisexualité, etc. et on parlera forcément de ses émotions et de la manière dont on est capable de les ressentir et de les exprimer à l’autre.
Réparer son couple, c’est redevenir authentique dans les interactions avec l’autre, en étant tourné vers lui/elle plutôt que de s’opposer. Appréhender vos différences sans craindre les conflits et se rappeler qu’un couple se fonde sur l’intérêt des échanges positifs. Pour soigner son couple et écrire une nouvelle page à son histoire, il faut donc que les partenaires soient tous les deux volontaires. C’est le principal obstacle à la thérapie. Les thérapeutes de couples, s’accordent pour dire qu’il y a souvent un des deux partenaires qui est moins motivé pour venir que l’autre, mais la thérapie échouera si l’un des deux refuse totalement de jouer le jeu, notamment de l’écoute et du dialogue sincère. Pour ce qui est de la durée de la thérapie, celle-ci est variable, il n’y a pas de règles. Mais il ne faut pas croire que vous vous embarquez pour des années de thérapie, il suffit parfois de quelques séances pour débloquer des situations et ne pas rester dans les non-dits. Au plus, il faut compter une vingtaine de séances d’une heure, mais cela peut être beaucoup moins.

Quelle finalité de la thérapie de couple ?

Si la thérapie permet au couple de remettre à jour le contrat de vie à deux, il arrive aussi qu’elle en scelle la fin. Il ne s’agit pas forcément de faire revivre le couple par tous les moyens. Ainsi, une thérapie peut être couronnée de succès et se finir pourtant par une séparation. L’important est de comprendre ce qui se joue et surtout la responsabilité de chacun. Il faut que la décision soit prise en conscience des deux côtés. Même si le couple se sépare, la thérapie aura au moins permis de se quitter sans rancœur et de préparer la suite, notamment par rapport aux enfants.

Cabinet LucileaLe couple connaît parfois des aléas qui le mettent en danger : conflits réguliers, infidélité, manque de communication, diminution du désir, etc. C’est peut-être le moment d’entamer une thérapie pour faire un point.

Cabinet LucileaEn revanche, les thérapies ne sont pas recommandées en cas de violences conjugales. La personne violente a besoin d’un suivi individuel par un thérapeute spécialiste. Je dirais que c’est le seul cas où la thérapie est inefficace à coup sûr, et où elle risque même d’aggraver les choses.

Cabinet LucileaN’oubliez pas que le plus important dans une thérapie de couple est d’être honnête et sincère dans les échanges.

Cabinet LucileaConcernant le travail que nous ferons, je pourrais être amené à vous donner des exercices à faire en dehors des séances ou à vous conseiller des lectures.